All posts by polaroids

Les sites de la Grande Guerre testés par Enfants Bienvenus

Parmi nos nombreuses collaborations éditoriales, nous nous sommes spécialisés depuis 8 ans dans l’angle “découvertes culturelles, historiques et gastronomiques en famille”. Comment susciter la curiosité chez les enfants ? Leur transmettre des outils pour réfléchir et devenir des citoyens informés ? Le thème du Centenaire de la Grande Guerre nous a semblé un excellent défi pour conscientiser les mômes aux sujets d’actualité qui touche les notions de guerre et de paix, en revisitant les sites de mémoire et leurs musées.

En partenariat avec Atout France, l’agence de tourisme de la France, et son bureau belge, nous avons tourné 7 films durant nos périples sur le front de 14-18. Ces vidéos sont visibles sur le site officiel de tourisme Rendez-vous en France.com.

Réouverture du mythique « Hôtel Le Berger » à Bruxelles

Les Minutes célibataires, tournage du book trailer à l'hôtel BergerPlus qu’un lieu de “rendez-vous”

C’était un lieu unique à Bruxelles, bien connu des spécialistes en art déco, experts en bizarreries, des infidèles, des couples improvisés, des amateurs de kitsch et de ce petit-quelque-chose-de-salace, ou de carrément décalé (entre le chic et le malsain). Un hôtel culte, nommé Hôtel Le Berger. Un hôtel de passe, pour une heure ou une nuit d’ivresse, avec ascenseur pour monter et un autre pour descendre incognito !

Avec l’équipe de production d’Agents Secrets SPRL, j’y ai fait mon premier tournage, pour la vidéo de lancement de mon livre, « Les Minutes célibataires », publié aux éditions Luce Wilquin en 2009. C’était juste avant la fermeture de l’hôtel Berger, en décembre 2008. Je crois y avoir été l’une des dernière visiteuses, affolée de voir ce trésor d’ambiance  rétro disparaitre…  J’y avais loué tout un étage pour les besoins du tournage. Monsieur Mertens, véritable mémoire des lieux nous avait chuchoté qu’il vendait le bâtiment et tout le mobilier à un promoteur.

A l’époque, fascinée par les reliques de la décoration des chambres, des couloirs et des ascenseurs, j’avais pris de nombreuses photos (voir sur mon blog des « Minutes célibataires ») qui ont aussi servi de fonds d’écran et d’illustration pour mon site d’auteure.

La vidéo ou book trailer de mon livre est tournée dans plusieurs chambres de l’hôtel, qui en comportait 50.

J’apprends à l’instant que cet endroit bruxellois qui a accueilli des tournages, des acteurs, des chanteurs, des stylistes de mode pour leurs shootings… cet antre du secret et de l’intimité va renaitre de ses cendres, le 28 janvier 2012 à Bruxelles après 18 mois de travaux.

L’Hotel Le Berger a été acheté  au début de l’année 2010 par Jean-Michel André pour le groupe hôtelier qui possède The White Hotel à Bruxelles et le Château de la Poste à Maillen (une ancienne demeure de la princesse Clémentine dont je parle pour un reportage ici). Ce groupe belge est composé de sept actionnaires privés. Les travaux de rénovation ont démarré : l’architecte du projet est Olivia Gustot, l’architecture d’intérieur a été confiée à la suisse Martina Nievergelt.

L’esprit de la rénovation vise à conserver un maximum d’éléments d’époque afin de reconstituer l’ambiance très cinématographique de ce décor des années 30. Les éléments emblématiques d’un hôtel de rendez vous seront conservés : double ascenseur, salles de bains ouvertes, décoration suggestive, miroirs en bordure de baignoire…

L’hôtel sera totalement rénové pour répondre aux normes de confort et de sécurité (domotique, wi-fi, salle de bain privée, insonorisation, téléviseurs). Une nouvelle enseigne qui s’annonce comme un lieu d’exception à Bruxelles, à mille lieues des décors standardisés et aseptisés. On attend de voir ça !

Toutes les photos de l’hôtel Le Berger avant transformations, sur ma page Facebook/Les Minutes célibataires.

Une coach pour apprendre à pitcher

Appel à projet pour pitcher en 7 minutes

Comment les Agents Secrets ont atterri à Marseille ? Nous faisons de la veille et sommes tombés sur un appel à projet (avec sélection de dossiers par mail devant jury) auquel nous avons répondu. Notre projet a été sélectionné ce qui nous a permis d’être invités à participer à une séance de pitching devant des représentants d’UGC, Arte, Havas Média, France Télévision… Joli panel non ? Le pitching durait 7 minutes + 7 minutes de questions du jury. Intense moment de stress.

Une coach from Hollywood

Comme scénariste de la 1e série produite par Agents Secrets, j’ai pris mon pied en bénéficiant d’un coaching de pro, la veille de la séance de pitching. L’Américaine Kathie Fong Yoneda était venue from Hollywood offrir ses conseils sur l’art de pitcher (une série ou un film) devant une audience captivée, jeune, hyper connectée.

Après sa conférence, elle a accordé un entretien aux 7 projets de séries sélectionnés, dont le nôtre. Kathie a craqué pour l’univers de notre série, ses personnages et le lieu unique.

Munie de ma mallette d’agent secret du web (un Mac, des fiches, des cartes de visite) je suis allée à la rencontre de l’experte, qui dévore et choisit les scénarios pour des majors de Hollywood depuis 30 ans. Quand Kathie m’a ouvert la porte de la salle VIP, elle m’a dit : “I think your serie is really hilarious !” Le genre de phrase qui vous donne envie de plonger à ses pieds et de les cirer, mais non, vous vous contentez de sourire, d’un air posé, pour boire ses conseils. Elle m’a donné un tas de trucs précieux pour que ce projet aboutisse. Conseils que je distillerai sur ce blog.

En attendant, il me faut trier les cartes de visites glanées au Web Fest ce week-end 😉 et lire son bouquin, The Script-Selling game.

 

Première leçon de ma coach :
Rencontrez au moins 10 personnes, le premier jour d’un festival. Le lendemain, 20…

Marseille Web Fest : on y était

Petite sœur du L.A. Web Fest (premier festival dédié à la série web, basé à Los Angeles), la manifestation marseillaise se voulait  ludique, interactive et ouverte à tous. Elle se tenait dans le quartier de la Belle de mai au Pôle Média. Juste à côté des studios de « Plus Belle la vie »… Un détail qui m’a fait sourire, vue l’emballement du public envers cette série française.

Bref, comme dirait l’autre, tout geek-scénariste devait y être !

 Un festival gratuit

On dit bravo pour l’accès au web festival, avec inscription au préalable sur le site pour accéder aux projections, aux passionnants colloques et au vote pour le prix du public.

Les salles n’étaient pas combles, il n’y avait ni réseau ni coin pour surfer mais… le public avait envie d’être là, et pour une première, c’est ça qui compte. Quelques vieux râleurs ont lâché aux (gentils) organisateurs que La Rochelle, c’est mieux. Pourtant, les invités aux conférences (toutes traduites anglais, français) avaient énormément de choses à partager sur les métiers du Crossmédia, le financement d’une web série ou le pitching.

Du reste, j’ai rencontré une foule d’Américains vivant à Paris, à LA ou à NY, des Italiens, des Libanais, un Irlandais, des Espagnols… Pas un Belge, par contre, malgré la présence d’une série belge en compétition. Un festival international, donc.

Un premier pitch pour les Agents Secrets du web !

Sous le coup de l’émotion de “la première fois”, nous avions envie de partager notre premier pitch de série web. C’était à Marseille ce samedi 15 octobre, lors du Web Fest 2011. Une ville géniale, en pleine rénovation (ça sent la future “ville culturelle européenne de 2013”) avec ses studios de cinéma, ses producteurs en costume blanc, ses cafés en terrasse sous les palmiers, ses héros sortis de romans de Pagnol, et sa Belle de Mai…

 

Les Agents Secrets (Denis et Valérie, votre dévouée) invités à pitcher au Web Fest de Marseille, 1e édition : un défi !

Pitcher ? Faire le pitch. Oui, présenter (résumer, convaincre avec passion) notre projet de série web et télé, devant un parterre de décideurs, d’acheteurs potentiels et de conseillers (télévision, web, pub, diffusion).

Une expérience enrichissante qu’on brûlait de partager avec vous, scénaristes en herbe, producteurs fanas de multimédia (on dit crossmedia ou transmédia, selon le côté où l’on se trouve de l’Atlantique) et auteurs qui rêvez de produire une série web, mais comment-par-où commencer l’aventure ? On en reparle ici !

Lecture enrichissante du jour : le pitch selon la scénariste Nathalie Lenoir.